Chéma et Rabbi Akiva

Rabbi Akiva dit : « De toute ton âme… même s’il t’enlève ton âme. » Les sages ont enseigné : dans le temps, le royaume mauvais décida qu’Israël ne s’occuperait plus de Torah.
Papus fils de Yéhouda vint et trouva Rabbi Akiva qui réunissait des assemblées en public et s’occupait de Torah. Il lui dit : « Akiva ! Ne crains tu pas le royaume ? » il lui dit : « Je vais te donner un exemple, de ce à quoi on peut comparer cela. A un renard qui longeait le fleuve et qui vit des poissons qui se rassemblaient ici et là. Il leur dit : ‘Que fuyez-vous ?’ Ils lui répondirent : ‘Les filets que les hommes posent sur nous.’ Il leur dit ‘Si vous voulez, montez sur la terre ferme et nous vivrons vous et moi comme le firent mes pères et les vôtres.’ Ils lui dirent ‘Est-ce bien toi que l’on nomme le plus intelligent des animaux ? Tu n’es pas intelligent mais imbécile ! Si nous sommes dans la crainte dans l’élément qui nous fait vivre, combien plus encore le serons-nous dans l’élément où nous mourons !’ De même pour nous, maintenant que nous sommes installés pour étudier la Torah, dont il est dit ‘car c’est ta vie et la longueur de tes jours’, il en est ainsi, si nous allions et nous privions d’elle combien plus encore.

Pour lire la suite cliquez ici. Attention, vous aurez besoin du mot de passe…

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s